Programme québécois de dépistage du cancer du sein

Le Québec s’est donné un Programme formel de dépistage du cancer du sein en 1997, offrant la mammographie de dépistage à toutes les femmes de 50 à 69 ans aux deux ans. Il exige que les établissements de santé qui font le diagnostic et traitement du cancer du sein rencontrent des normes de qualité.

Le dépistage, à quoi ça sert?

Pour les femmes de 50 à 69 ans, on estime que le dépistage réduit la mortalité d’environ 30 %. Un cancer du sein détecté par mammographie est souvent plus petit qu’un centimètre, il n’envahit pas les ganglions, et son traitement est curatif 9 fois sur 10. De plus, le traitement de ces petites tumeurs donne un excellent résultat cosmétique et ne nécessite souvent pas de chimiothérapie.

Et le dépistage avant 50 ans, qu'en est-il ?

Le cancer du sein est moins fréquent avant l’âge de 50 ans. Dans ce groupe d’âge, la mammographie réussit moins bien à réduire la mortalité, la réduction étant probablement entre 10 et 20 %. Même s’il n’y a pas de consensus sur cette question, nous croyons que les femmes présentant un risque élevé, surtout à cause d’une histoire familiale, devraient commencer le dépistage mammographie avant l’âge de 50 ans. Si c’est votre cas, votre médecin peut évaluer votre risque, vous conseiller sur l’âge auquel vous devriez commencer le dépistage, et vous prescrire la mammographie si votre condition le justifie. Ces mammographies ne font pas partie du programme, mais elles sont offertes aux mêmes centres de dépistage.

Prescription : par le médecin ou par une lettre ?

Nous encourageons les médecins de première ligne à prescrire la mammographie de dépistage à leurs patientes et aussi de leur faire un examen clinique des seins, complément important au dépistage radiologique.

Pour augmenter l’accès au dépistage, l’équipe du programme envoie une première lettre d’invitation lorsqu’une femme a 50 ans. Par la suite, lorsque nos données indiquent qu’une femme n’a pas reçu de mammographie depuis deux ans, on lui envoie une deuxième lettre de rappel et ce, jusqu’à l’âge de 69 ans. Ces lettres donnent accès au dépistage au même titre que la prescription du médecin.

Accès au dépistage en Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine

Les cinq hôpitaux de la région sont des centres de dépistage accrédités et sont tous en mesure de faire un dépistage mammographique de qualité. Le programme exige que les centres offrent un rendez-vous dans moins de six semaines.

COORDONNÉES DES CENTRES ACCRÉDITÉS AINSI QUE LES DÉLAIS D'ATTENTE POUR PRENDRE UN RENDEZ-VOUS POUR UNE MAMMOGRAPHIE DE DÉPISTAGE

L'unité mobile SARA

Mobilité réduiteL’unité mobile SARA offre un service de mammographie adapté aux femmes ayant une mobilité réduite ou utilisant un fauteuil roulant. Elle est munie d’une plate-forme élévatrice pour en faciliter l’accès. Les femmes qui ont besoin de ce service doivent, au moment de prendre rendez-vous, préciser leurs besoins en termes de limitations et de type d’équipement utilisé afin que l’on puisse adapter l’examen et planifier la durée du rendez-vous en conséquence.

Pour en savoir plus

Pour de plus amples renseignements sur le programme de dépistage du cancer du sein en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, vous pouvez communiquer au

1 877 270-5069 ou par courriel au 11pqdcs@ssss.gouv.qc.ca

Vous pouvez aussi consulter les sites suivants :

Faisons équipe contre le cancer

Programme québécois de dépistage de cancer du sein (PQDCS)

INFORMATION COMPLÉMENTAIRE

Le PQDCS prévoit une mammographie au moins tous les deux ans, entre 50 et 69 ans, mais une mammographie de dépistage annuelle est aussi couverte par l’assurance-maladie.

exemple de popup