Changemements climatiques

L'adaptation aux changements climatiques, un enjeu de santé publique

La crise climatique est la principale menace à laquelle nos sociétés seront confrontées. L’air que nous respirons, l’eau que nous buvons, la nourriture que nous cultivons, élevons, pêchons et chassons sont menacées par les changements du climat, jetant une ombre sur nos vies relativement prévisibles et sécuritaires. 

En Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, l’érosion et la submersion côtières, les inondations et les tempêtes nous donnent déjà un aperçu des conséquences qu’elles peuvent entraîner, auxquelles s’ajouteront les effets liés à la sécheresse hydrologique, la chaleur et l’apparition de maladies infectieuses (telles que la maladie de Lyme).  

Cette crise annoncée nous offre toutefois une opportunité de repenser nos milieux de vie et nos façons de faire, ensemble, pour qu’ils soient plus inclusifs, sains et résilients.

Impacts des changements climatiques sur la santé

Les conséquences de ce climat changeant sur la santé passent par des décès et des blessures, une aggravation des maladies chroniques existantes, des atteintes respiratoires et cardiovasculaires, une insécurité alimentaire et hydrique, une aggravation de l’insécurité financière, des maladies infectieuses et de multiples impacts psychosociaux (éco-anxiété, perte de sens, dépression, stress posttraumatique, etc.).

Inégalités face au climat changeant

Les changements climatique sont susceptibles d’affecter tout le monde et en particulier les personnes se trouvant déjà en situation de vulnérabilité. Nous n’avons pas tous le même niveau d’exposition aux événements climatiques, ni la même sensibilité à leurs effets, ni la même capacité à nous y adapter (aptitude à voir venir, à faire face et à se remettre).

Ainsi, les personnes défavorisées au niveau socio-économique, les personnes vivant de l’exclusion sociale (personnes autochtones, personnes en situation d’handicap, femmes, etc.), les personnes avec un moins bon état de santé, les personnes en début de vie et d’âge avancé, ainsi que les personnes vivant dans des lieux isolés, seront touchées de manière disproportionnée par les conséquences des changements climatiques.

Toutefois, l’amélioration des déterminants de la santé et la réduction des inégalités sociales de santé permettent de réduire la vulnérabilité face aux changements climatiques, donc la gravité des conséquences qui leur sont associées.

Vers une planification de santé publique en adaptation aux changements climatiques

Dans le cadre d’une démarche soutenue par l’INSPQ, la Direction régionale de santé publique Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine participe au projet VRAC-PARC (évaluation de la vulnérabilité régionale aux changements climatiques et conception de plan d’adaptation régional de santé publique au climat).  

La première phase d’évaluation de la vulnérabilité est complétée et le rapport est désormais disponible.

L’équipe de santé publique poursuit actuellement des consultations visant la réalisation de la seconde phase du projet, soit l’élaboration d’une planification de santé publique en adaptation aux changements climatiques pour la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine.

Pour plus d'information

Consulter le rapport « Les vulnérabilités climatiques projetées pour 2050 en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine« 

Personnes-ressources :

Maryève Charland-Lallier
Agente de planification, programmation et recherche – Changements climatiques et communications
mcl.cisssgaspesie@ssss.gouv.qc.ca 
Sujets : consultations, collaboration, communications et planification

Florence St-Germain
Agente de planification, programmation et recherche – Changements climatiques et EIS
florence.st-germain.cisssgaspesie@ssss.gouv.qc.ca
Sujets : éléments de contenu liés à l’étude de vulnérabilité

En mode solutions

Pistes d’actions pour les groupes et organisations (à l’échelle collective)

  • Se rassembler et échanger sur les enjeux climatiques. Il n’y a pas de mode d’action unique. Les solutions qui émergeront sont propres aux organisations, à leur réalité, à leurs forces, leurs compétences et à leurs capacités;
  • Amener les enjeux climatiques auprès des partenaires / partager les préoccupations aux instances appropriées;
  • Prendre en compte les changements climatiques dans les documents officiels de l’organisation;
  • Être sensible aux vulnérabilités climatiques des personnes qui utilisent vos services.

Pistes d’actions pour la population (à l’échelle individuelle)

  • Cultiver et promouvoir une santé mentale positive;
  • Se rassembler et échanger sur les enjeux climatiques;
  • Faire valoir ses préoccupations dans les espaces de prises de décisions publiques, ex. : conseil municipal;
  • S’impliquer dans des initiatives locales; 
  • S’impliquer en environnement;
  • Renforcer le soutien social et développer des liens communautaires (ex. : initiatives de voisinage, centres d’action bénévole, jardin communautaire, Éclaireurs-veilleurs) 

exemple de popup