Logo

Structure organisationnelle

La structure de la Table SHV GÎM s’apparente à celle d’un réseau, soit « une association d’acteurs autonomes fondée non pas sur le pouvoir, mais sur les compétences maîtrisées et l’interdépendance stratégique des uns par rapport aux autres. Le réseau, c’est une organisation d’actions et de communication avant d’être une institution. » (1)   Autrement dit, la concertation est au cœur de la structure organisationnelle, ce qui permet de mieux répondre aux besoins des milieux locaux et d’agir en cohérence et en synergie avec les autres acteurs régionaux.

Trois niveaux d’exercice définissent la structure organisationnelle: l’équipe de coordination, la gouvernance et les partenaires. Ces niveaux ont des rôles et des responsabilités différentes, mais aucune dynamique de hiérarchie n’est instaurée. Ils sont intégrés les uns aux autres. Par ailleurs, la stratégie Prendre soin de monde au niveau de la Table SHV GÎM n’est pas catégorisée dans les niveaux d’exercice.

Structure organisationnelle de la Table SHV GÎM, composition et milieu d’appartenance des membres selon les trois niveaux d’exercice.

Shéma Structure organisationnelle

Tel que démontré par la figure 1, les coordonnatrices sont inclues dans la gouvernance. Dans le même ordre d’idées, les membres de la gouvernance font partie des partenaires. Cette structure permet une diffusion facilitée de l’information et une harmonisation des actions menées. Aussi, la Responsable PSNM est hors des niveaux d’exercice, car elle agit de manière transversale à tous ces niveaux.

À noter que les deux ressources humaines employées par le PAR SHV GÎM sont représentées : la coordonnatrice du PAR SHV GÎM et la responsable PSNM.

Université du Québec à Trois-Rivières (s.d.) Quels sont les devoirs et responsabilités du conseil d’administration? [Fiche : savoir] Récupéré sur le Portail des gestionnaires et des bénévoles à : https://oraprdnt.uqtr.uquebec.ca

[2] Réseau des TIR-SHV (2018) Chantier identification des conditions favorables à l’exercice du rôle de coordination au sein des TIR-SHV [Recommandations]

(1) THIBAULT, A, (2009) : « Petit guide de la concertation municipale-scolaire : 10 conditions gagnantes >» Observatoire québécois du loisir, en collaboration avec Agora Forum, revue de l’Association québécoise du loisir municipal, Vol. 7 no 6.