L'abus financier des ainés : le détecter et le prévenir

Créer le vendredi, 15 juillet 2016

http://www.lesaffaires.com/blogues/carmela-guerriero/lexploitation-financiere-des-aines-est-une-realite-a-ne-pas-negliger/588740 icone nouvelle fenetre

Les abus financiers de nos ainés, même s’il ne s’agit pas d’un sujet populaire, sont un réel enjeu auquel il faut s’attaquer. En effet, les abus que connaissent nos ainés peuvent prendre plusieurs formes. On discute souvent des abus physiques, psychologiques ou sexuels ainsi que de la négligence, mais les abus financiers sont souvent dans l’ombre. Pourtant, ils représentent 62,5% des cas selon la Commission ontarienne des droits de la personne.

L’Institut Environics a publié un sondage qui révèle que 96% des Canadiens pensent que les abus financiers sont bien camouflés et/ou jamais détectés. Les Canadiens doivent faire face à cette réalité. En effet, la population est vieillissante, donc ce genre d’abus augmentera en fréquence.

Un abus financier, c’est parfois plus qu’une simple fraude visant un ainé sans méfiance. Il peut prendre la forme d’un ami, d’un membre de la famille ou même d’une personne soignante qui profiterait des finances de la personne âgée. Dans les pires scénarios, il peut même y avoir complot entre deux personnes de confiance.

J’ai été témoin d’une situation d’abus financier dans laquelle une nièce profitait des finances de sa tante âgée. Sachant qu’elle serait nommée comme liquidatrice de la succession, cette nièce croyait à tort qu’elle pouvait ainsi décider du sort des finances de sa tante alors que cette dernière était encore en vie. En effet, sachant aussi qu’elle hériterait de la grande majorité de la succession de sa tante, elle a décidé d’utiliser les fonds de cette dernière à des fins personnelles, comme s’il s’agissait d’un héritage reçu en avance.

Cette nièce a fini par utiliser beaucoup de l’argent de sa tante à ses fins personnelles: l’achat d’un chalet, d’une nouvelle voiture ainsi que d’autres biens matériels. Cependant, au décès de la tante en question, les autres héritiers l’ont poursuivie. Ils l’ont accusée d’avoir réduit le patrimoine de la tante prématurément à des fins personnelles. Heureusement, ils ont gagné le cas. Le tribunal a donc demandé à ce qu’elle rembourse les actifs.

Voici quelques conseils pour détecter et prévenir les abus financiers.

1) Comprendre à quoi ressemble l’abus financier des aînés

Être conscient qu’il peut prendre plusieurs formes, allant d’utiliser la carte de crédit d’un parent pour ses propres achats à influencer un ainé pour être inclus dans la liste d’héritiers du testament, par exemple. La personne en faute peut être un étranger, mais peut aussi être un membre de la famille ou quelqu’un de proche. Le tout peut commencer par des petites demandes, et pas nécessairement par une demande d’argent évidente.

2) Être attentif aux changements dans l’entourage

Soudainement, un nouvel ami ou nouvel amoureux entre dans le portrait, et souhaite aider ou accompagner la personne âgée pour sa planification successorale et/ou ses rendez-vous avec des conseillers financiers. Les membres de la famille doivent alors se questionner : qui est cette personne et pourquoi elle s’est tout d’un coup impliquée dans les finances?

3) Être attentif aux comportements inhabituels

Par exemple, si vous voyez des achats faits en ligne et facturés sur la carte de crédit de votre parent alors que ce dernier n’achète jamais avec sa carte de crédit ni en ligne, alors il faut soupçonner qu’une fraude est en cours.

4) Prévoir une planification financière

La procuration générale ou le mandat de protection (en cas d’inaptitude) sont parmi les meilleures façons de se protéger contre l’abus financier. La procuration générale désigne une personne que vous aurez choisie et en qui vous avez entièrement confiance afin que cette dernière agisse en votre nom lorsque vous ne pouvez pas. Le mandat de protection s’agit, pour sa part, d’un moyen pour veiller à ce que vos affaires financières soient prises en charge si vous devenez incapable de vous en occuper.

L’âge d’or est accompagné d’une vulnérabilité financière. C’est un enjeu majeur. Nous nous devons  rester vigilent et de planifier en conséquence.

B Ligne Abus
B Maltraitance
B Info Sante
B Avant Craquer
B Programme Ainees
B Protecteur Citoyen
B Portail
B Urgence