Protection et réadaptation pour les jeunes en difficulté d'adaptation

La Loi sur la protection de la jeunesse est une loi particulière s'appliquant lorsque la sécurité ou le développement d'un enfant est compromis et ayant comme objectifs de :

  • mettre fin à la situation qui compromet la sécurité ou le développement de l'enfant et à éviter qu'elle ne se reproduise;
  • privilégier les moyens qui permettent à l'enfant et à ses parents de participer activement à la prise de décision et au choix des mesures qui les concernent.

Une personne, un organisme ou un établissement à qui la loi confie des responsabilités envers l'enfant et ses parents doit favoriser la participation de l'enfant et de ses parents ainsi que l'implication de la communauté.

Les principes guidant les décisions et les actions des personnes appelées à intervenir en vertu de la loi sont :

  • l'intérêt de l'enfant et le respect de ses droits;
  • la primauté de la responsabilité parentale;
  • le maintien dans le milieu naturel ou, si ce n'est pas possible, auprès de personnes significatives;
  • la continuité des soins et la stabilité des liens;
  • la participation de la communauté;
  • une intervention d'autorité respectueuse des personnes et de leurs droits;
  • une intervention diligente;
  • une intervention qui prend en considération les caractéristiques des communautés culturelles et des communautés autochtones.