Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible
Slider

Antibiothérapie - CISSS de la Gaspésie

Pharmacien

 

 

Ce site est destiné à tous les professionnels de la santé du CISSS de la Gaspésie
et tente de fournir les informations à jour en ce qui concerne l'antibiothérapie

 

Bienvenue sur la page du comité de parrainage antimicrobien (CPAM) du CISSS de la Gaspésie. Cette page s’adresse aux professionnels de la santé appelés à prescrire, distribuer et assurer le suivi de traitements antibiotiques, antifongiques et antiviraux dans le CISSS.

Les outils développés spécifiquement par le CPAM du CISSS de la Gaspésie sont adaptés à l’épidémiologie locale et au formulaire de médicaments des hôpitaux de la Gaspésie. Par conséquent, ces outils ne devraient pas être extrapolés à d’autres régions. Les recommandations formulées ne remplacement pas le jugement du clinicien.


Mandat du comité

Assurer l’utilisation optimale des antimicrobiens (antibiotiques, antifongiques et antiviraux) dans l’objectif de diminuer le potentiel d’effets indésirables et le développement de résistances aux traitements actuellement disponibles.

Modalités  

  1. Uniformiser les pratiques dans le CISSS de la Gaspésie
    • Révision prospective de l’utilisation des antimicrobiens et rétroaction
    • Outils partagés
  2. Développer et partager de nouveaux outils
  3. Suivre les sensibilités aux antibiotiques
    • Faire des recommandations au comité de pharmacologie et au Conseil des Médecins, Dentistes et Pharmaciens (CMDP) lorsque nécessaire
  4. Offrir de la formation

  

Membres du CPAM du CISSS de la Gaspésie

Mme Catherine Julien, pharmacienne (RLS Baie-des-Chaleurs), Présidente du comité 

Mme Audrey Anderson, pharmacienne (RLS Haute-Gaspésie)

Dr Harold Bernatchez, microbiologiste-infectiologue (CISSS Bas-St-Laurent)

Dre Marie Dominic Breault, omnipraticienne (RLS Rocher-Percé)

Dr Wilber Deck, médecin spécialiste en santé publique (RLS Côte-de-Gaspé)

Dr Patrick Dolcé, microbiologiste-infectiologue (CISSS Bas-St-Laurent)

Mme Susan Imhoff, infirmière en prévention des infections (RLS Baie-des-Chaleurs)

Mme Maude Larouche, pharmacienne (RLS Rocher-Percé)

Mme Roxanne Savage, pharmacienne (RLS Côte-de-Gaspé)

Mme Luce Tanguay, pharmacienne (RLS Baie-des-Chaleurs)

Dr Marc-André Toupin, omnipraticien (RLS Baie-des-Chaleurs)

Responsable de la page : Catherine Julien, catherine.julien.cisssgaspesie@ssss.gouv.qc.ca

 


 

Centre de documentation

 Documents de l’INESSS

         Guides cliniques en antibiothérapie

Otite-Enfant.pdf

Pharyngite Amygdalite.pdf

Pneumonie-Enfant.pdf

Rhinosinusite-Adulte.pdf

Rhinosinusite-Enfant.pdf

Bronchite Aigue.pdf

Cdifficile.pdf

Infection Urinaire.pdf

Pneumonie acquise en communauté chez l'adulte.pdf

Exacerbation aigüe de la MPOC.pdf

         Avis sur les probiotiques

Resume RS probiotiques.pdf

Allergies croisées

         Bêta-lactamines

Outils d'aide à la décision en cas d'allergie aux pénicillines.pdf

Allergie BL Formulaire déclaration nouvelle réaction.pdf

INESSS-Outil d'aide à la décision - Allergie aux penicilines.pdf

Outil pour allergies croisées.pdf

Outil interactif allergie-BL.pdf

         Documents généraux

Allergies croisées APES.pdf 

Documents du CPAM du CISSS de la Gaspésie

         Mémos et outils

Début rapide des antibiotiques et pyramide de priorité dadministration.pdf 

Facteurs de risque médicamenteux C. Difficile.pdf 

Clindamycine peau et tissus mous.pdf 

Saviez-vous que : allergies à la pénicilline.pdf

Semaine de sensibilisation aux antibiotiques-infections virales.pdf

Antigènes urinaires.pdf

Durées de traitement antibiotique.pdf

Mémo C. Difficile.pdf

Guide C. Difficile.pdf

         Rapports d’activités

Rapport annuel du comité de parrainage antimicrobien 2017-2018.pdf

Rapport annuel du comité de parrainage antimicrobien 2018-2019.pdf

Sensibilités aux antibiotiques

Mémo sensibilités aux antibiotiques.pdf

Donnée agrégé GÎM Antibiogramme v2017-11-16.pdf

Campagne Choisir avec soin (Trousse de communication)

Affiche pour patients rhume et atb 2018.pdf

Prescription infections virales 2018.pdf

Autres documents

Ajustement des antimicrobiens selon la fonction rénale.pdf

Nomogramme vancomycine 2013.pdf

Passage IV à PO.pdf

Comité régional des services pharmaceutiques

Bienvenue sur la page du CRSP

80193423 s

Mandat du comité 

Mot de bienvenue

Règlements généraux du CRSP

Membres du CRSP  du CISSS de la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine

 Documentation

  • ATIVAD
  • ATP
  • DSQ
  •  
  •  
  • Coordonnées des pharmacies du territoire (communautaire et d'établissement)
  • Autres...

Pour votre pratique

  • Ordonnances collectives
  • Documents pertinents
  • Formations continue
    • Webinaires des compagnies pharmaceutiques
    • Formations locales
    • Autres formations (APES, OPQ, Universités, etc)
  • Infolettres CRSP
    • Infolettres antérieures 
    • S'inscrire à l'Infolette
  • Élections 2019 du CRSP
    • Avis d'élection
    • Liste élctorale
  • Nous joindre par courriel 
  • Nous joindre sur facebook logo

 ESPACE PRIVÉ

 

Fonctionnement

Selon le Chantier d’identification des conditions favorables à l’exercice du rôle de coordination au sein des TIR-SHV, les « conditions essentielles à l’exercice du rôle de coordination dans les régions » sont :

  • L’autonomie, afin de conserver une neutralité professionnelle
  • L’accessibilité à des formations et des outils dans un objectif d’efficacité de la ressource
  • Des mécanismes de gouvernance appuyant la coordination, incluant :
    • L’implication dans les processus de suivis financiers
    • Le soutien pour la mise en œuvre les actions d’influence (positionnement des SHV)
    • Des mécanismes de conservation des principales décisions et discussions [1]

Ainsi, la structure organisationnelle de la Table SHV GÎM décrite à la section précédente s’est dotée d’un mode de fonctionnement efficient afin d’optimiser ses pratiques. Les méthodes de collaboration, la planification ainsi que la création d’outils et de mécanismes permettent de poursuivre efficacement l’ensemble des démarches et des actions.

Méthodes de collaboration

Une concertation favorable à une bonne évolution des travaux requiert des méthodes de collaboration clairement définies. Il y en a deux types :

  • La collaboration interne, qui concerne uniquement la coordination, la gouvernance et les partenaires.
  • La collaboration externe, se voulant inclusive à d’autres réseaux et/ou organisations.

La mission, la composition et le fonctionnement des comités ou équipes de travail (C/ET), qu’ils soient permanents ou ponctuels, sont définis par le C/ET lui-même. Autrement dit, chaque C/ET détermine ses propres objectifs et ses priorités encourues et s’assure d’y répondre.

1. Collaboration interne

Tel que mentionné au préalable, la Table SHV GÎM est structurée comme un réseau. Elle travaille en concertation selon trois niveaux d’exercice. La figure suivante décrit de quelle manière elle fonctionne, concrètement, pour collaborer. Ceci permettra de comprendre les processus décisionnels suivants.

Méthodes de collaboration de la Table SHV GÎM selon les trois niveaux d’exercice.

 

Fonctionnement table SHV

[1] Adapté par Christine Laliberté de : Réseau des TIR-SHV (2018) Chantier identification des conditions favorables à l’exercice du rôle de coordination au sein des TIR-SHV [Recommandations]

 

Les différentes méthodes de collaboration se veulent à la fois structurées et flexibles. L’objectif est de déployer les rôles et les responsabilités de chacun, de maintenir le cap sur les actions en cours tout en restant réceptif aux besoins ponctuels.

À noter que Rencontres et ateliers des partenaires sont planifiés dans un calendrier pour la saison suivante (été/automne) et (hiver/printemps). La planification se fait lors des SHV à 4. Le calendrier est ensuite diffusé auprès des partenaires et d’autres organisations au besoin.

2. Collaboration externe : comités et équipes de travail (C/ET)

Puisque les SHV sont transversales à plusieurs champs de pratique, la Table SHV GÎM se veut inclusive. L’objectif des C/ET est de faciliter et encourager les arrimages SHV avec d’autres organisations. En plus de favoriser la concertation et la collaboration, les C/ET assurent le déploiement du PAR SHV GÎM. Ils peuvent être des « porteurs d’action » spécifiés au PAR SHV GÎM ou des collaborateurs sans responsabilité particulière. Il y a des C/ET permanents ; ils sont stables et de durée indéterminée. D’autres C-ET sont formés de manière ponctuelle.

C/ET permanents

Il en existe plusieurs types :

  • Comités SHV GÎM: Issus du PAR SHV GÎM. La Table SHV GÎM en est la première responsable et en assure la coordination.
  • Autres comités et équipes de travail : Ne sont pas issus du PAR SHV GÎM. Il s’agit de C/ET auxquels la Table SHV GÎM participe sans en assumer la responsabilité principale.

Liste des C-ET permanents et responsable respectif impliquant la Table SHV GÎM

Type

Nom du C/ET

Responsable

Comité SHV GÎM

Agir tôt

Table SHV GÎM

Autres comités

Communication et rayonnement

RESSORT

SAA

RESSORT

Équipes de travail

Co-accompagnement

Dossier Évaluation régionale

Les rôles d’un responsable de C-ET permanents sont les suivants[1] :

  • Produire un ordre du jour et convoquer les membres régionaux et locaux du C/ET aux rencontres;
  • Animer ces rencontres;
  • Rédiger le compte rendu de chaque rencontre et le transmettre aux membres du comité.

 

C/ET ponctuels

Il s’agit d’un besoin ponctuel émanent des besoins du milieu, de durée déterminée. Le responsable et/ou représentant SHV GÎM aux C/ET ponctuels dépend des besoins, en fonction des rôles et des responsabilités de chacun. Il s’agit, le plus souvent, de participation à des comités organisateurs d’événements touchant aux saines habitudes de vie, à la qualité de vie et/ou à la santé.

 En conclusion, l’ensemble de ces méthodes de collaboration permettent une bonne concertation : ceci permet une cohérence interpalier et intersectorielle, en plus d’éviter le dédoublement des actions. Celle-ci permet à son tour d’ancrer la mission de la Table SHV GÎM auprès de différents secteurs d’activité. Il est donc essentiel de s’assurer que ces collaborations soient saines et pérennes.

 

[1] Inspiré de : « CADRE DE FONCTIONNEMENT MISE EN ŒUVRE DU PLAN D’ACTION RÉGIONAL 2015-2017 SAINES HABITUDES DE VIE – GASPÉSIE–ÎLES-DE-LA-MADELEINE »